Israël – Hamas : le conflit de tous les dangers

di | 1 Gen 2024

La guerre entre Israël et le Hamas est l’un des sujets les plus difficiles et les plus clivants que l’AFP ait à couvrir. Il touche à des fractures historiques profondes et provoque des réactions viscérales dans nos sociétés comme dans les salles de rédaction.

L’ampleur et la brutalité de l’attaque du Hamas du 7 octobre, et les questions existentielles qu’elle a fait surgir en Israël, ont suscité une émotion considérable, tout comme les souffrances et les bombardements à Gaza. Le débat au vitriol sur les réseaux sociaux, où foisonnent images violentes, propos haineux et désinformation, jette en continu de l’huile sur le feu.

L’AFP travaille 24H/24 pour suivre et décrypter une situation en constante évolution, ce qui l’expose à des accusations de partialité, tantôt pro-palestinienne, tantôt pro-israélienne. Chaque mot que nous écrivons est scruté à la loupe pour y détecter des signes de subjectivité. Nos journalistes sont confrontés à des insultes inacceptables. Dans ce contexte, produire du journalisme de qualité est extrêmement difficile.

Soyons clairs : l’AFP n’a pas de parti pris. Elle respecte scrupuleusement ses statuts, qui l’obligent à couvrir les faits et à témoigner en toute indépendance. Et soyons clairs aussi : nous sommes très fiers de nos journalistes qui travaillent sans relâche pour couvrir cette guerre, parfois dans des conditions extrêmement périlleuses. Ils ont fait des choses extraordinaires.

Par Phil CHETWYND, Directeur de l’Information de l’AFP

dal sito: https://www.afp.com/fr